Musée Le Grand Lens PDF Imprimer Envoyer
       

Répondante pour la commune de Lens, Chantal Bonvin
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

027/484.25.01 (ma-me-je) 

 

Adresse du bureau communal

Case postale 56, 1978 Lens

 

  

 

 

  

  

  

  

  

  



 

F









 

Tarifs des visites :
Frs 3.-/enfants, AI, AVS
Frs 5.-/adultes

Pour tout renseignement sur les visites guidées, les ouvertures spéciales pour les groupes, les organisations diverses, etc., veuillez vous référer aux coordonnéees ci-contre

   

Fermé durant la période hivernale

Ouverture estivale dès le 24 juin 2016
vendredi-samedi-dimanche : 15h-18h

Ouverture sur demande (en tout temps)
Renseignements : 076/587.36.01

  Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

__________________ 

www.les-amis-du-patrimoine-de-lens.ch/ 

 

 

                                                                                                                                                                                                             

Musée Le Grand Lens

Le bâtiment qui abrite le Musée est une maison du 19ème siècle, caractéristique de l'habitat rural de la région de Lens. En 1974, la commune de Lens l'achète à la famille Emery, le restaure après l’avoir déplacé de quelques mètres sur des rails et en 1992 y installe le musée. Jusqu'en 1905, le «Grand-Lens» comprenait la région de Lens, de Chermignon, d'Icogne et de Montana. Le musée retrace ce passé et c'est dans le respect de ces anciennes relations qu'il se veut être un témoignage de cohésion.

Le musée présente le style de vie d'une maison du 19ème siècle et en rappelle les anciennes coutumes. L'habitat est évoqué par des meubles anciens de la région de Lens: un coffre marqueté datant de 1656, une commode en noyer (18ème siècle) ou encore une table ronde de style Directoire. L'actualité locale, la vie des sociétés du Grand-Lens sont ainsi évoquées au fil des expositions. La cave du bâtiment est aménagée en atelier de cordonnier. On retrace l'évolution de cette profession à travers l'histoire de ses deux derniers représentants locaux: Lucien Lamon et Louis Bonvin. Une exposition est consacrée aux célèbres visiteurs: Muret, Ramuz, Strawinski ou Aubergenois, qui ont parcouru la Louable Contrée.

Le 23 octobre 1992, Lens a inauguré son musée Le Grand Lens. La fête marqua d'abord l'inauguration du bâtiment, une maison d'habitation du XIXème entièrement restaurée, mais aussi le début d'une série d'expositions temporaires.

L'idée d'un musée local à Lens date déjà de 20 ans. Une "Société des Amis de l'Ancien Lens" naquit en 1971 sous l'égide de M. Henri Lamon, ancien Président, du Dr Favre et de Mme Rose-Claire Schüle, ancienne présidente de l'Association valaisanne des musées locaux. Cette association attira l'attention de la Commune sur une maison devenue vacante suite au décès de ses dernières habitantes, deux célibataires qu'on appelait communément "Les deux soeurs Emery". Toutefois, le contexte politique s'avéra peu favorable à l'organisation du musée.

Ce n'est qu'en 1991 que l'idée a été menée jusqu'à sa réalisation par le Bureau local du tourisme, soutenu par le Président de l'époque, M. Ulysse Lamon, posant dès lors les premières bases d'un musée régional.

Ainsi, dès 1992, sous la responsabilité de Mme Sylvie Doriot Galofaro, ethnologue et historienne de l'art, la Commission intercommunale mise en place ne s'est pas contentée de récolter des objets du passé, mais a organisé régulièrement des expositions thématiques.

A partir de 1999, le musée a trouvé sa voie dans une exposition permanente titrée "Autour d'Albert Muret: Auberjonois, Ramuz et Stravinsky, à Lens" et l'accueil d'artistes régionaux.

Le Prieuré (la paroisse dépend du Grand Saint Bernard) était alors un pôle important de la vie lensarde. De plus, le développement de la station de Crans, sise sur les Municipalités de Montana, Chermignon, Lens et Icogne qui formaient à l'époque une seule et même entité, à savoir la "Commune du Grand-Lens", l'évolution de la viticulture importante pour tous les villages du bas et le développement du trafic pendulaire lié aux emplois en plaine ont induit des transformations radicales dans cette région. Le musée dénommé tout naturellement Le Grand Lens sera donc, par essence, le témoignage insolite dans le futur de l'évolution en profondeur de toute une région.

Le musée du Grand Lens... deux maisons d'habitation entièrement rénovées.

La Commune de Lens a acquis deux maisons d’habitation afin d’y aménager le musée de son patrimoine. Les deux maisons sont idéalement situées l’une à côté de l’autre à la sortie est du village.

La Commune veut ainsi garantir pour les générations futures la sauvegarde et la préservation de ces deux bâtis du patrimoine communal.


Après son exploitation par la Commune, aujourd’hui, 20 ans après, le réaménagement est devenu urgent et indispensable.

La Commune de Lens a confié le réaménagement à Monsieur Werner Bellwald, Docteur en ethnologie.

L’association des Amis du Patrimoine de Lens, quant à elle, est dorénavant responsable de l’organisation, de l’animation et de la gestion financière du musée. Une convention est à la base de cette collaboration, qui comprend également l’octroi d’une subvention annuelle pour couvrir le budget.

Le concept a été revisité, chaque étage a reçu une affectation et une thématique particulières.

Ainsi, on pourra suivre un parcours didactique de Lens depuis ses origines jusqu’à nos jours, des témoins d’un passé artisanal révolu, les poètes et chantres de Lens qui se sont laissés inspirer par ses paysages grandioses et sa situation exceptionnelle et puis, évidemment, l’habitat tel qu’il se vivait autrefois…

Le musée, nouvelle formule, a été ouvert au public début septembre 2013.

 

Les Expositions

Exposition du 11 septembre au 9 octobre 2016 organiséepar l'association "Les Amis du Patrimoine de Lens".

 

La Maison des Sœurs Emery

a été construite en 1889 selon le modèle traditionnel des maisons d’habitation du Valais central.

Après avoir été déplacée de quatre mètres pour permettre l’élargissement de la route, elle héberge, depuis 1992, le Musée du Grand Lens.

Dans les quatre étages qui constituent ce musée, le visiteur, en plus des objets exposés, peut apprendre tant et plus des temps passés par de nombreux films témoignages et des textes explicatifs.

Une exposition riche où chacun trouvera, au rythme de sa visite et des ses envies, de quoi se replonger dans ce passé révolu et néanmoins pas si lointain:

 

La cave 1, les artisans

On y trouve des objets originaux (outils, machines, tables, chaises) provenant de deux cordonneries (Lamon et Bonvin) et d’une sellerie (Praplan). Les films de Sébastien Crettaz (Montana) avec ses témoignages vivants parviennent à nous rapprocher de cette époque encore bien éloignée de notre société de consommation.

 

La cave 2, « Lens au fil du temps »

L’exposition retrace l’histoire de la région de Lens sur 3000 ans. Depuis les premiers témoins datant du premier millénaire avant J-C. jusqu’aux statistiques de l’année 2010, les concepteurs ont tenté d’illustrer au moyen d’objets les plus divers, l’évolution du village.

(Réplique de l’autel romain de Flanthey, dédié à la déesse Cantismerta et dont l’original se trouve à Sion)

« La salle » 1 (rez-de-chaussée)

Vers 1900, les artistes découvrent la culture paysanne. Les peintres et les écrivains s’installent souvent à la campagne et idéalisant la vie rurale… Ainsi, le peintre Muret s’installe à Lens et l’écrivain Ramuz y arrive : Comment voient-ils Lens ? Une ruelle ancienne tente de restituer leurs supposées impressions.

« La salle » 2 (rez-de-chaussée)

Salle multimédia où Grégoire Favre et David Bonjour présentent leur film « Ramuz et Lens ». Cette salle se prête à d’autres fins, telles p.e. des soirées contes et légendes.

Premier étage: La salle Briguet

Avec ses portraits d’hommes illustres et son mobilier riche au contraste saisissant, cette salle se veut le témoin de la vie d’une famille noble dans un monde paysan.

Premier étage: la chambrette

Dans cette minuscule chambre ont trouve des objets – souvent pieux - des sœurs Emery, dernières habitantes de la maison dans les années 1970.

Ici aussi, des films réalisés par Sébastien Crettaz donnent l’occasion de voir des témoignages à propos de ces sœurs ou d’entendre Gérard Rey raconter l’histoire des Briguet.

Premier étage: la cuisine

Cette cuisine à l’ancienne nous permet de voir comment les femmes d’alors travaillaient au froid, dans une pièce très peu éclairée.

Deuxième étage: espace artisanat

De vieux objets ayant appartenus aux artisans dont les métiers ont quasi disparu et sont tombés dans l’oubli face à l’industrialisation…

Produire, utiliser, réparer, réutiliser, laisser à la génération qui suit : cercles d’utilisation oubliés…

Deuxième étage: espace Ramuz

Au galetas, on découvre Ramuz et son œuvre ainsi que son ami le peintre Muret au travers de plusieurs peintures originales.

la voix originale de Charles-Ferdinand Ramuz est à écouter dans cette salle

 

 

La Maison des Chèvres

maison chevresFut construite en 1674 et est la propriété de la Commune de Lens depuis 1971. Depuis, la commune a procédé à la rénovation intérieure et extérieure (2009).

Aujourd’hui, elle attend une nouvelle vocation. En raison de sa situation à proximité de la Maison des Sœurs Emery, l’idée de l’intégrer au Musée du Grand Lens a vite su convaincre.

A suivre donc…

 
25.6 Château de Vaas - Aurélie Emery
Lire la suite...
 

1/.2.7 Icogne Jazz

Lire la suite...
 

Règlements intercommunaux acceptés en AP

Lire la suite...

Visites

mod_vvisit_counterTous1190253

Haut de page...